Thaïlande, quelques règles de bonne conduite


Comme lorsque l'on se déplace dans n'importe quel pays, il est de bon gout de se renseigner sur les règles à respecter, au risque de se faire mal voir, et pour éviter les malentendus. À plus forte raison dans un continent différent, où la culture et le mode de vie sont aux antipodes de ce que l'on connaît dans notre belle France. Même si les " codes " sont nombreux ici, il est utile d'en connaitre les bases pour un minimum de savoir-vivre dans le pays qui nous accueille.


La famille royale est sacrée en Thaïlande... Le crime de lèse-majesté est en vigueur dans le pays, on en pense ce que l'on veut, mais on respecte tout ce qui touche à la famille royale. Vous vous rendrez très vite compte de l'amour que porte le peuple à son roi et à sa famille.
Le même respect doit être prodigué envers tout ce qui touche à la religion : moines, représentations du bouddha... On évitera de toucher un moine et de s'assoir à cote de lui (surtout les femmes) . Évitez de tripoter les status du Bouddha dans les temples. 
Si vous visitez un temple, il faudra se déchausser avant l'entrée, mais vous verrez immanquablement les centaines de chaussures qui feront que vous enleverez sans aucun doute les vôtres...
Il faudra également rentrer dans un temple avec une tenue respectable. Évitez les tenues légères et couvrez vos épaules


On se déchausse aussi lorsque l'on rentre dans une maison. Également dans certaines boutiques, si vous voyez des chaussures à l'entrée, faites-en de même.
Le fait d'être dans une station balnéaire et sous 35 degrés, ne vous dispensera pas de porter une tenue ''respectable'' . Cela vaut dans les rues, les magasins, dès lors que vous sortirez de la plage. Hors de question de se balader en maillot de bain lorsque l'on n'est pas à la plage. Même si vous avez la chance d'avoir été doté d'un corps de rêve, inutile de le montrer, c'est très mal vu par la population locale.


Le waï : Les thaïlandais ne se serrent pas la main pour se saluer. Ils le font avec un waï, ce geste qui consiste à joindre les 2 mains au niveau du corps. Là aussi les codes sont nombreux et difficiles à apprendre pour les occidentaux.. Le waï se pratique et se fait de différentes formes en fonction du statut social, de l'âge et d'autres critères... bref de quoi s'y perdre.. 
Si un thaï vous fait un waï, vous pouvez y répondre, mais ce n'est pas une obligation, et en tant qu'étranger on ne vous en tiendra pas rigueur. Il vaut mieux même ne pas répondre par un waï au risque d'être ridicule dans certaines situations.. Comme par exemple on ne fait pas le waï à un enfant... On peut lui repondre par contre s'il vous en fait un, mais peu de personnes répondent à un enfant. .... On ne fait jamais un waï avec les mains jointes au niveau du front ( c'est destiné au roi... ). Je pense qu'un geste de la tête doublé d'un sourire sera du plus bel effet..


En règle générale, les thaïs sont très discrets et n'aiment pas " hausser la voix ". Faites-en de même, s'il vous arrive d'être agacé avec un thaï, quelle que soit la situation, ne hurlez pas, restez zen, n'essayez pas de parler plus fort qu'eux, vous en seriez totalement discrédité. 

Si d'aventure vous étiez perdu sur une route et que vous ayez à demander votre chemin, ne vous étonnez pas si un thaï vous donne la mauvaise orientation... Ils préféreront vous dire n'importe quoi, plutôt que de dire qu'ils ne savent pas... C'est ainsi, ne le prenez pas mal.


Toucher la tête à un enfant, montrer du doigt : ces 2 règles ont tendance à ne plus être de rigueur de nos jours. On ne vous en voudra pas si vous le faites.