Songkran

Ou Le nouvel an thaï

Songkran

Songkran est le nom thaïlandais de la fête du nouvel an bouddhique. Propre au bouddhisme theravada et basée sur le calendrier lunaire, elle est fêtée également en Birmanie (Thingyan), au Cambodge (Chaul Chhnam), au Laos (Pimay) et chez les Dai du Yunnan.
 
En Thaïlande, les réjouissances attachées à cette fête, originellement mobiles, sont désormais fixes afin de faciliter la vie civile : elles ont lieu tous les ans du 12 au 15 avril, mais suivant les villes, les dates peuvent varier. Cependant, la date exacte du nouvel an est toujours tributaire du cycle lunaire. Elle correspond aussi à la période la plus chaude de la saison sèche.
 
Traditionnellement, les gens rentrent dans leur famille et font acte de respect envers leurs aînés en leur versant un peu d'eau parfumée sur les mains. Si cette tradition se perpétue dans les familles, ses manifestations publiques ont énormément évolué et, aujourd'hui, la fête est devenue prétexte à de gigantesques batailles d'eau dans les rues des villes.

Le seul moyen si l’on ne veut pas être mouillé ce jour là est de rester chez soi... En effet sortir et faire plus de 10 mètres dans la rue sans se retrouver mouillé de la tête aux pieds, relève de l’exploit....

A Phuket la fête commence le 12 au soir et se termine le 13 au soir. J’avoue qu’après 24 heures, je suis bien content de me retrouver au sec, même si les 1iers jets d’eau sont plutôt agréables compte tenu de la chaleur qui est á son comble á cette époque.
Dans d’autres régions la fête peut durer plusieurs jours.. Je me suis laissé dire qu’á Chang Mai,  Songkran était très fêté ..

Songkran
Songkran
Songkran
Songkran
Songkran
Songkran
Songkran
Songkran
Songkran
Songkran
Songkran
Songkran
Songkran
Songkran
Songkran
Songkran
Songkran
Songkran