Koh Phayam

Khao Fa Chee

Je me suis rendu compte que j'habitais à seulement 120 Km de Ranong, la ville dont l'embarcadère mène à Koh Phayam.
J'ai donc enfourché ma mobylette, et en un peu plus de 2 heures nous étions rendus.
La route Chumphon/Ranong est plutôt agréable, et en se rapprochant de Ranong, quelques paysages valent un arrêt....


 Photo prise à Khao Fa Chee, juste avant d'arriver à Ranong. Un point de vue magnifique. 




Généralités sur l'île

Koh Phayam est une petite île en mer d'andaman, et faisant partie de la province de Ranong. C'est un petit archipel d'une dizaine de petites îles, dont les 2 principales sont Koh Phayam et Koh Chang ( ne pas confondre avec son homonyme près du Cambodge qui est bien plus grande ).


L'île fait 20 Km2 , elle est habitée par 500 thaïs, birmans et Chaolays ( gitans de la mer ).
Ils vivent de la pêche, de l'exploitation des hévéas et de la noix de cajou.


Végétation

La noix de cajou est très présente sur l'île, l'arbre étant l'anacardier( photo ci-jointe ). Il y en a partout, en ce mois de décembre on peut voir pointer les fleurs, et normalement, vers le mois de mars, les fruits devraient être à maturité.Voir ce petit article sur la noix de cajou fruit un peu particulier..

La végétation sur l'île est vraiment impressionnante. 


On y voit aussi beaucoup d'hévéas qui serviront à la confection du caoutchouc. 
Toutes les autres plantes tropicales que l'on peut trouver en Thaïlande poussent ici en abondance.



Faune

Quant à la faune, on y trouve une quantité impressionnante de papillons, des oiseaux en tout genre et en particulier le Calao que l'on peut approcher en fin d'apres-midi, reconnaissable à son cri bien particulier.

Koh Phayam, calao

Se déplacer dans l'ile.


Il n'y a pas réellement de route sur l'île, on va plutôt dire qu'on y trouve des chemins dont certains sont bétonnés... 
De ce fait, pas de voiture... seuls des scooters ou des vélos. Je dois bien avouer que l'absence de voiture donne une certaine quiétude, et un sentiment de bien-être. 


Par contre ces chemins sont très étroits, et lorsque 2 scooters se croisent, il faut redoubler de prudence. D'autre part l'état de ces routes laisse à désirer par endroits, les nids-de-poule sont omni présents. 

Il y a possibilite de louer des vélos ou des scoots (200 bahts la journée ). Lorsque vous arriverez à l'embarcadère, il y a une multitude de loueurs qui n'attendent que ca, sinon passez par votre hôtel.
On peut aussi solliciter les ''moto-taxi'', il y en a également beaucoup. 


L'électricité est produite par des générateurs. On n'est pas sûr d'en avoir 24 heures sur 24, c'est assez aléatoire... 


Restauration

Contrairement au reste du pays, il n'y a pas de petites "gargotes" où l'on peut se restaurer. Il y a bien sûr les restaurants des hôtels, et certains restaurants de rue où le choix est assez réduit.


Les tarifs sont élevés... Plus que partout ailleurs pour le même rapport qualité/prix... Un simple TomYam vous coutera 150 bahts, même dans les plus petits restaurants. 

Les plages

Koh Phayam, Buffalo bay, Ao Khao Kwai

Les plages praticables se situent dans la partie Ouest de l'ile. 
Ao Yai (ou Long Beach ) est la plus longue baie qui se trouve le plus au sud, plus haut c'est Ao Khao Kwai ( ou Buffalo Bay).
Ces plages sont propres dès lors qu'elles se trouvent devant un hôtel ou des bungalows, elles seront donc entretenues régulièrement. Par contre dès que l'on s'éloigne vers des endroits désertiques, sans hôtels, il faut bien avouer que c'est plutôt sale... Plastics, tessons de bouteilles, ordures s'y accumulent ...
A marée basse il est presque impossible de se baigner car les marées sont très importantes, du moins à cette période ( décembre ) . Je ne sais pas s'il en est de même le reste de l'année..

Koh Phayam, Buffalo bay
Koh Phayam, Buffalo bay, Ao Khao Kwai
Koh Phayam, Long beach, Ao Yai
Koh Phayam, Long beach, Ao Yai

Vidéo de Koh Phayam, côté plages. (filmée avec mon drone ) 
Une autre vidéo plus diversifiée est disponible dans le menu ( Onglet Video)


                               

Koh Phayam from Philippe Therat on Vimeo.



Logements, hôtellerie.

Pour le logement, il n'y a que l'embarras du choix... On peut y trouver des GuestHouse à petit prix, des bungalows en bord de mer, des hôtels plus luxueux ( 1 seul " 4 étoiles ce jour, remplis 365 jours sur 365... )
Les bungalows à petit prix sont très spartiates, et très petits... Pas vraiment l'idéal si vous cherchez un peu de confort.
En règle générale, les tarifs des logements sont plus chers que dans la majorité du pays et même supérieurs à certaines autres îles touristiques, comme Phuket pour ne citer que celle-ci.

Il n'est pas rare que les hôtels disposant de climatisation, fassent payer un supplément exhorbitant pour la nuit si l'on veut l'utiliser ( j'ai vu jusqu'a 500 bahts de supplément).



Un Hôtel/restaurant coup de coeur.

C'est au gré d'une balade que nous avons découvert ce superbe hôtel qu'est le ''Lamaï Resort''. www.lamaipayam.com 
Ce complexe est situé au sommet d'une colline et dispose d'une dizaine de bungalows. Chacun d'eux a un balcon, et la vue est magnifique. 
Le matin vous serez réveillé par les chants d'oiseaux. le jardin luxuriant est composé d'anacardiers, de fleurs tropicales, et vous pourrez y observer des magnifiques papillons qui butinent toute la journée.
Le restaurant bénéficie également d'une superbe terrasse de laquelle on peut voir forêt et mer,  et la nourriture est excellente. Certainement le restaurant le meilleur que nous ayons testé sur l'île. 
Le personnel est aussi extrêmement sympathique.
Nous avons payé 1000 bahts pour 1 Bungalow en plein mois de décembre, ce qui est un très bon prix par rapport à l'ile.
Bref, un vrai coup de cœur.  

Quelques photos en vrac

Conclusion


Il est clair que Koh Phayam fait partie de ces rares îles, encore assez préservées du tourisme de masse.
Ne vous attendez pas tout de même à vous y retrouver seul.

L'île est minuscule, il y a, même en basse saison, plus de touristes que de résidents thaïs.


Elle est censée être ''préservée'' ce qui fait que les constructions y sont normalement maitrisées...
Il existe quelques petites échoppes genre ''minimart'' ou l'on trouve l'essentiel.
Quelques salons de massage ont aussi ''poussé''.. Je pense que c'est très récent.


Les activités sur l'île seront limitées au farniente et aux balades. Le soir si vous êtes adeptes des bars, il sera facile d'en trouver en bord de mer pour y boire un verre et écouter de la musique.


Pas de distributeurs de billets, il faudra prévoir à l'avance tous les frais relatifs au séjour sur l'île.



Ce que j'ai aimé :


J'ai globalement beaucoup apprécié mon séjour qui a duré 6 jours.
J'ai aimé le calme qu'il y règne grâce à l'absence de voiture.
J'ai aimé la faune et la flore.
J'ai aimé la gentillesse des habitants.
j'ai aimé la variété des paysages.


Ce que j'ai moins aimé :


Quelques endroits bien sales, surtout aux abords des plages. 
Je n'ai pas trop aimé la nourriture que l'on peut trouver dans les restaurants... C'est peut être que je suis maintenant habitué à la nourriture thaïe dite ''authentique'' . La cuisine sur l'île est adaptée aux palais occidentaux. On y trouve presque autant de plats occidentaux que thaïs...
D'une manière générale, tout est fait pour le tourisme sur Koh Phayam.. Il n'y a une vie locale bien evidement, mais concentrée sur le village aux abords du port.  Ailleurs, chaque maison a quelque chose à vendre...





Comment s'y rendre :


Très simple, depuis Ranong où se trouve l'embarcadère, des speed boat toutes les demi-heures( 350 bahts environ ) pour 40 minutes de trajet, des bateaux plus lents ( 200 bahts environ ) pour environ 2 heures de trajet. Les billets peuvent être pris sur place.