Koh Phaluai

Un petit paradis, bien loin de l'agitation

Je n'en avais jamais entendu parler, et je souhaite remercier Mike de Phraé, qui m'a donné envie de découvrir cette île située dans le golfe de Thaïlande. Avec 3 amis français et un ami thaï, nous avons décidé d’y passer 5 jours.

Nous sommes partis de la gare routière de Surat Thani, puis avons pris une navette pour nous rendre à l’embarcadère de Donsak/Koh Phaluai. Ce n’est pas le même que l’embarcadère pour aller à Samui ou Phangan, il est à quelques kilomètres.
 
Il n’y a qu’un seul bateau par jour qui part à 13 heures. Le tarif est de 200 bahts. Les passagers sont pour la plupart les habitants de Phaluai qui sont venus pour faire leur marché sur le continent, également quelques personnes qui assurent les livraisons de marchandises diverses entre le continent et Phaluai, et entre le continent et une petite île sur le trajet.
Bateau pour Kho Phaluai, a Donsak

C’est loin d’être un ferry, tant pour sa rapidité que pour son confort..  On se place ou l’on peut…Tout est permis… Il existe une cabine centrale, mais qui était déjà remplie lorsque nous sommes arrivés. Une partie de carte était en train de se jouer,  et comme partout dans le pays, on y joue un peu de son argent.. En tout cas, il y régnait une bonne ambiance.

Quelques paysages durant le trajet qui durera 2 heures.
Arrivée sur Koh Phaluai

Arrivée sur Koh Phaluai
Koh Phaluai, l'ile.

Situation géographique

La partie droite de l'île fait partie du parc national d'Angthong, la partie gauche étant du domaine privé.  C'est d'ailleurs la seule île du parc national qui est habitée.

Koh Phaluai est une île d'environ 20 Km2,  soit 4 km sur 5. 
On dénombre à ce jour un peu moins de 400 habitants qui sont répartis dans 4 villages en bord de mer. Les villages 1, 2 et 3 se situent dans la partie privée de l'île, le village 4 ( KhangKak) se situant au nord, dans la partie du parc national.
On circule dans la partie privée de l'île par une route non goudronnée entièrement. Il n'y a pas de route sur la partie du parc national.
On trouve quelques champs d'hévéas pour la récolte du caoutchouc, des plantations de noix de coco, mais ici tout est surtout tourné autour de la pêche.
Les villages de pêcheurs sont constitués de maisons pour la plupart en bois et sur pilotis, seules quelques une sont en béton. L'habitat est pour le moins rustique.
L'électricité est produite grâce à des panneaux solaires et des espèces d'éoliennes vertes. Tout le monde possède l'électricité ici, mais par contre elle n'est disponible que de 18 heures à 6 heures du matin......
A ce jour on dénombre 5 voitures sur l'île..

Village de pecheurs a Koh Phaluai
Village 1 a Koh Phaluai


Les plages de Koh Phaluai

Les plages sont très belles mais pas forcement toujours ‘praticables’ en raison des marées qui sont très basses et des fonds très rocailleux par endroits.
Par contre il existe un endroit où les plages sont sublimes, et où l’on peut se baigner dans une eau d’une couleur magnifique, et face à un paysage grandiose. Cet endroit se trouve dans le nord, et n’est accessible que par bateau. Il faudra faire appel à son guide local pour y accéder.
Nous y sommes allés une première demi-journée, un matin, et franchement nous nous sommes régalés. Par chance nous étions les seuls.
Le lendemain nous y avons passé la journée, entrecoupée pour certains d’entre nous, d’une partie de pêche autour des îles voisines.
On a pu voir quelques bateaux y accoster avec quelques touristes venus faire du canoë, mais qui sont restés très peu de temps.
Koh Phaluai, une plage
Koh Phaluai, une des plages du nord


Nous avons consacré un peu de temps pour faire le tour de l'île et contourner les quelques petis îlots voisins. 


Notre guide, Ton, nous a accompagné pour cette balade.

Autour de Koh Phaluai

L'hébergement


L’île dispose de très peu d’infrastructures hôtelières.
Il existe 2 sites proposant quelques bungalows,et 1 site du type homestay, soit au total environ 20 chambres sur l’île.
Nous avons arrêté notre choix sur le ‘Angthong beach resort’ situé au sud de l’île, en bord de mer. C’est un petit resort composé de 6 petits bungalows, et 2 autres un peu plus grands pouvant accueillir une petite famille.

Nous avions réservé par téléphone depuis la Thaïlande, et tout a été confirmé et validé par email. Nous étions en contact avec Nat, qui gère l’hôtel. Les contacts ont été très faciles et cordiaux, à l’image de l’accueil qui nous a été réservé.

Je dois dire que tout le personnel est d’une gentillesse et d’une serviabilité extrêmes. Il règne dans ce resort une ambiance très familiale.
Nous avions choisi de nous y restaurer midi et soir, il faut dire que le choix sur l’île pour la restauration est très limité…. Ceci dit nous ne l’avons pas regretté.. Pas de carte, pas de menu. On choisit en fonction de la pêche du jour, mais aussi la façon dont on souhaite que cela soit cuisiné..
Tous les légumes sont cueillis le jour même dans le jardin qui surplombe l’hôtel. La cuisine est délicieuse.

Leur site sur le web : http://www.angthongbeachresort.com 

Angthong beach resort
Notre bungalow
Angthong beach resort, les bungalows
Angthong beach resort, l'hotel


Le staff


Quelques conseils pour les visites.


Se déplacer sur l'île: Pas de scooter à louer... Il faut dire que le réseau routier est réduit à seulement quelques kilométres... Par contre on peut facilement marcher si l'on ne craint pas la chaleur. Notre hôtel a mis des vélos à notre disposition. 

Prendre un guide local : C'est  indispensable pour les sorties en mer bien sûr. Pour la visite de l'île on peut se débrouiller seul mais un guide vous fera plus pénétrer dans le quotidien des familles de l'île. Nous avions la chance d'être avec un thaï, ce qui a facilité les échanges avec les locaux. Je ne saurais que trop conseiller de faire appel à Ton, qui est, sans trop m'avancer, le seul guide del'île à parler anglais. En plus d'être sympathique, il est très efficace et n'hésitera pas à vous faire découvrir les facettes cachées de Koh Phaluai. C'est un marin, mais il connait l'intérieur de  l'ile comme sa poche. Nous avons eu le privilège de rencontrer chez lui, sa compagne et sa fille. 
Il a eu la gentillesse de me prêter son scoot quelques heures pour que je me déplace dans l'île.

Pour le trouver c'est facile, il suffira de demander à l'hôtel il est connu de tout le monde. 

Mais le mieux est certainement de réserver avec lui, directement à cette adresse mail contact@kohphaluai.asia . Ton étant un des seuls guides de l'ïle, il est préférable de réserver pour éviter les surprises.

La faune

On peut trouver su l'île toute la faune que l'on trouve ailleurs en Thaïlande mais la particularité de Koh Phaluai c'est le calao. Il y a environ 50 calaos sur Koh Phaluai, il est devenu l'oiseau fétiche de l'île. Vous en verrez forcément 1, ou plutot 2 vu qu'ils sont très souvent en couple. Leur cri est très puissant et ne pourra pas passer inaperçu.

Un Calao a Koh Phaluai
Calao a Koh Phaluai
Un Calao á Koh Phaluai


Les ''Khao Manee''... Il est purement thaï, mais devient une  espèce en voie de disparition..  Ces 3 spécimens habitent l'hôtel, ils sont magnifiques et adorent la compagnie de l'humain.. Ils ont presque un comportement de chien.

un Khao Manee a Koh Phaluai
un Khao Manee a Koh Phaluai
un Khao Manee a Koh Phaluai


La fête de l'école

Ce jour lá, nous avons eu la possibilité d'assister à la petite fête organisée par la municipalité pour ce jour désié aux enfants. Tout le monde s'était mis sur son 31 pour l'occasion. Des jeux y étaient organisés, des matchs de foot, et des cadeaux à la clé....

50 éleves de 5 á 11 ans dans cette école.

Ecole á Koh Phaluai

Conclusion

Koh Phaluai est une île qui peut être ne plaira pas á tout le monde, ou du moins qui ne correspondra pas à un certain type de voyageurs.
Ici, on ne trouve pas de bars.. Pas question d’envisager une seconde d’aller boire une bière au bistrot du coin… A la tombée de la nuit, hormis à votre hôtel, point de distraction.
Le fait de ne pas avoir d’électricité pendant la journée pourra déplaire à certains… Cela signifie aussi qu’il faudra se passer du Wifi..
Il existe une seule petite boutique sur l’île du genre 7/11, mais qui n’est pas très achalandée.
 
Pourtant, dans notre groupe, nous avons unanimement apprécié Koh Phaluai. Les habitants sont très sympathiques, les paysages sont très beaux.
 
Je n’aime pas employer le mot authenticité, le qualificatif authentique voulant dire ‘’vrai’’ , car je trouve que la Thaïlande est forcément vraie depuis la frontière birmane jusqu'à la frontière malaise, en passant par Phuket, Pattaya ou Udon Thani.
Il me semble que l’on peut trouver de la beauté partout, à travers les paysages, mais aussi à travers les rencontres que l’on peut y faire, quelque soit l’endroit.
Certaines villes ont changé, ou évolué d’une façon que peut être la plupart d’entre nous n’apprécie pas, je dirais qu’on vit ici à Koh Phaluai, d’une façon un peu particulière, certainement de la même manière qu’il y a 10 ou 20 ans, et que très peu de choses ont dû changer. C’est en cela que nous avons aussi apprécié cette île.
Il y a peu de risques que Phaluai devienne un nid à touristes compte tenu de sa capacité d’accueil actuelle ( 20 lits environ à ce jour ).  Il y a peu de chances que cela change, il semble qu’il y ait une volonté de préserver le caractère un peu sauvage de cette île. Le fait de faire partie à moitié du parc national y est certainement pour quelque chose.
 
Les 5 jours que nous y avons passés nous ont permis de découvrir Koh Phaluai en toute tranquillité. Je suis certain que j’y reviendrai…..