Généralités sur la gastronomie thaïe

Le Pad Thaï est-il vraiment traditionnel?

Lequel d'entre vous est venu en Thaïlande et n'a pas consommé du Padthaï . Qui n'en a pas entendu parler avant même de visiter le pays ?
 Il passerait presque pour le plat national... S'il ne l'est pas, et loin de l'être, il est malgré tout le plat emblématique du pays, vu de l'étranger. 
Tout le monde ou presque pense que le Pad Thaï est consommé par tous les thais... Et bien pas du tout... Pendant mes quelques années d'expatriation je pense pouvoir compter sur les doigts d'une main, le nombre de thaïlandais que j'ai vu manger un Pad Thaï... Et dans ma famille thaïe d'adoption, je n'ai jamais vu un PadThaï sur la table..
Pour la petite histoire, ce plat ''date'' des années 40, et le gouvernement en place à l'époque a préconisé ce plat pour faire face à une crise économique. Il était sensé remplacer le riz à l'état brut, qui faisait défaut. 
Certes vous le trouverez, surtout à Bangkok ou dans les endroits touristiques, vendu et cuisiné sur place dans les petites échoppes de rue. Les principaux consommateurs étant les touristes, les Chinois, et éventuellement la population jeune de thaïlandais n'ayant pas encore le palais adapté au piment...

Étant très étonné du peu de Thaïlandais que j'ai vu manger du Pad Thaï, je me suis renseigné auprès d'un spécialiste de la cuisine thaïe ( Mark Wiens, dont je vous conseille de regarder  son site specialisé dans la cuisine thaie.  ) qui m'a confirmé qu'en effet le Pad Thaï était un plat essentiellement consommé dans la région centre( Bangkok et les environs), et dans une petite proportion, et qu'ailleurs les thaïlandais n'en mangeaient pratiquement jamais. 

Pour vous dire s'il n'est pas le plat traditionnel du pays : il n'est JAMAIS proposé dans les restaurants gastronomiques thaïs...

Cela n'empêche pas d'en manger bien sûr, il reste un plat savoureux, et fera le bonheur de ceux qui ne supportent pas la cuisine pimentée. Mais ne passez surtout pas à coté des autres plats plus traditionnels, et ils sont nombreux... 


 

Si cette rubrique "Gastronomie"  est la première que j ai élaborée pour mon site, ce n’est pas le simple fait du hasard. En effet, depuis ma plus tendre enfance, j'ai toujours eu les papilles gustatives en éveil... Si manger est un plaisir que j ai du mal à dissimuler, je me régale aussi lorsque je fais le marché, ou lorsque je cuisine.. 


Vous l’aurez compris, tout ce qui gravite autour de "la table" tient une part très importante dans mon quotidien.



 
Si j’ai choisi la Thaïlande comme pays d’expatriation, c’est peut être aussi parce que la cuisine y est savoureuse et que mes papilles ne demandaient qu’à découvrir ces nouvelles saveurs.
 
Question saveurs, je suis gâté. La cuisine Thaïe est réputée internationalement, elle serait une des meilleures cuisine au monde (après la cuisine française ???) Ce n'est certainement pas l'avis de tous. Il faut dire que lesingrédients de base utilisés dans la cuisine thaïe sont tellement différents de ceux que nous utilisons en occident, que lorsque l’on découvre cette cuisine, on peut être un peu surpris. On le sera quoiqu' il arrive quand on aura goutté au 1ier repas typiquement thaï. La cuisine thaïe est très pimentée. C est une cuisine régionale, les plats diffèrent d’une région à l autre, mais partout le piment est roi..Plus ou moins dosé en fonction des plats et des goûts de chacun, mais omni présent.. Vous pouvez visualiser quelques plats typiques, surtout de la cuisine du sud, que j'ai sélectionnés, et concoctés également pour certains d'entre eux.


Les Thaïs mangent peu.....Mais souvent..Allez, n’ayons pas peur de le dire : très souvent..
 
Ici pas de "petit déjeuner" . Je vous rassure, on mange dès qu'on se lève, mais on mangera un plat "normal", identique à ceux que l on consommera le reste de la journée.  S’en suivront, dans cette même journée un minimum de 3 repas. J’avoue ne pas m être plié à cette coutume, et mon petit déjeuner quotidien reste du type occidental. Par contre pour la suite.....
 
La cuisine thaïlandaise est très variée, c’est un incroyable mélange de  saveurs différentes.
 
Le riz sera présent à tous les repas, il est un incontournable pour l’accompagnement des plats. Ne demandez pas a un thaï de faire un repas sans riz.. Preuve de son importance, le verbe « manger » se traduit « kin khao », qui signifie « manger du riz »
 
La plupart des plats sont parfumés au "nam pla" (sauce de poisson). C'est un liquide filtré qui provient de la fermentation du poisson salé.
 
On utilise beaucoup, en plus du piment,  l'ail, le gingembre, le galanga, les échalotes, la citronnelle, le basilic, les feuilles de lime, le citron vert, plus d autres dont le nom m’est totalement inconnu, et qui n’ont pas forcément une traduction.. Le sucre est trés présent également, souvent c'est du sucre de palme, couleur orangé, à l'état brut. 



Autrefois, les thaïlandais n'utilisaient ni cuillères, ni fourchettes, ni couteaux et mangeaient avec les doigts le repas posé sur une natte. Maintenant, ils utilisent cuillères et fourchettes, et  les baguettes pour manger les nouilles en accompagnement.
 
Je pense que l' on ne peut découvrir la richesse de la cuisine thaïe que lorsque l' on vit avec eux. La plupart des touristes sont plus attirés par les restaurants "touristiques" où la nourriture proposée n' est pas celle qui est consommée par les thaïs. On y trouve malgré tout quelques plats typiques, bien caractéristiques de la Thaïlande, mais ils sont accommodés pour les palais occidentaux. La plupart de ces restaurants proposent également de la cuisine occidentale.

Voici quelques adresses de bons restaus thaïs à Phuket.

Il ne faut pas hésiter à consommer la "cuisine de rue" ( street food ). Vous trouverez des petites échoppes ne payant pas de mine à tous les coins de rue. Sans oublier les "cuisines ambulantes",  une mobylette customisée avec un chariot pouvant être très imposant, avec son brasero ou sa bouteille de gaz. La plupart proposant des brochettes de poulets ou calamars, des poissons grillés. Bien d’autres mets sont disponibles et sont souvent préparés à la demande. Les produits sont frais.
Vous pouvez avoir un aperçu des types de restaus que l'on trouve en Thaïlandeici .

La cuisine des marchés est excellente également. On y trouve, en plus de tous les fruits, légumes, viandes, poissons et épices, des plats déja cuisinés que vous pourrez emporter ou manger sur place.
 
On peut se poser la question de l' hygiène..Surtout pour nous, occidentaux dont les critères sur ce sujet sont tellement différents (peut être un peu excessifs à mon avis). Toujours est-il que depuis toutes ces années, je mange tous les jours cette cuisine de rue, que ce soit sur place ou à emporter à la maison, et que je n’ai jamais été malade. Chacun se fera sa propre idée, mais je conseillerais à tout le monde  de ne pas passer à côté de cette cuisine.  Ces plats sont vendus pour des sommes raisonnables (30 à 50 bahts avec le riz). Qu’ils soient hommes d'affaires ou simples employés, les thaïs en raffolent, ce sont des gros consommateurs de cette cuisine de rue.
 
En Thaïlande, il semblerait que très peu de personnes soient atteintes d'obésité. Je suis malgré tout un peu surpris de voir de plus en plus de jeunes dont le poids dépasse largement les critères standards de la minceur..